Programme 2019


réserver

Dossier de presse, à télécharger ici




PROGRAMME en un COUP D’ŒIL

Télécharger ici



PROGRAMME DÉTAILLÉ

* Mercredi 17 juillet | 21h00 – Église Saint Pierre
Grand Concert- « Monteverdi, Magnificat »

« Madrigaux sacrés et profanes »

Le festival innove cette année en présentant un programme de madrigaux sacrés et profanes qui ont fait entre autre la célébrité de Claudio Monteverdi. Il s’ouvrira par l’introduction de son fameux Orfeo et son prologue intitulé “La Musica”.

Ce projet original et inédit est né d’une étroite collaboration entre Matthieu Peyrègne, l’Ensemble Baroque de Monaco et le Duo Romanesca.

Cette soirée exceptionnelle sera présentée et commentée par André Peyrègne, critique musical et conférencier réputé.

Les Musiciens :

Le Duo Romanesca, Marine Moletto

Et L’ensemble Baroque de Monaco, sous la direction de Matthieu Peyrègne.
Aurora Pena, Stéphanie Varnerin, Sopranos
Marcio Soares, ténor
Benoît Gunalons, baryton
Jean Delobel, basse
Matthieu Peyrègne, ténor et direction
Nicolas Verhoeven, violoncelle baroque


* Jeudi 18 juillet | 18h00 : Ruelles du village
Participation libre

PASSEGGIATA MUSICALE

Promenade musicale à travers les ruelles, les placettes et squares du village qui explorera les grands classiques italiens.

Avec Carlo Aonzo, le Quintette Giuseppe Anedda et le Duo Romanesca



* Vendredi 19 juillet | 18h00 : Église Saint Pierre
Participation libre

Carlo Aonzo Trio : CONCERT Mandol’Italy

Le célèbre mandoliniste italien, Carlo Aonzo, nous présentera son tout récent projet musical « Mandol’Italy », en Trio avec ses amis Lorenzo Piccone (guitare) et Luciano Puppo (contrebasse).

De Raffaele Calace à Domenico Modugno, en passant par les célèbres chansons traditionnelles italiennes, le Carlo Aonzo Trio jette un nouvel éclairage sur cette mémoire musicale en proposant des arrangements originaux aux interprétations extraordinaires.



* Vendredi 19 juillet | 21h00 : Église Saint Pierre
GRAND CONCERT- « Quintette Giuseppe Anedda »

Œuvres de Corelli, Rossini, Verdi, Bellini, Morricone, …

Giuseppe Anedda fut un artiste italien qui a consacré sa vie à la diffusion et la mise en valeur de la mandoline classique. Deux de ses petits-enfants –Valdimiro et Emanuele Buzi – ont créé le Quintette G.Anedda pour lui rendre hommage. L’ensemble est l’une des meilleures formation du genre au niveau international. Il se produit dans les salles prestigieuses d’Europe mais aussi au Japon.

Lors du Festival de Mandoline à Castellar, le Quintette Giuseppe Anedda nous proposera un programme très varié, allant de Corelli à Morricone.



* Samedi 20 juillet | 21h00 : Église Saint Pierre
GRAND CONCERT- soirée « Vivaldissimo » :



Carlo AONZO
Valdimiro et Emanuele BUZI
Sabine MARZÉ
Anne-Sophie LLORENS
Norberto GONÇALVES DA CRUZ
L’ensemble JOCUNDUS et Camille MUGOT

L’ensemble des mandolinistes invités au festival se rassemble pour cette soirée consacrée entièrement à l’immense Antonio Vivaldi.

Ils donneront pour la première fois au festival l’intégrale des « 4 saisons » , interprétés à la mandoline et les célèbres concertos pour mandoline, accompagnés par l’ensemble Jocundus et la claveciniste Camille Mugot.


LES ARTISTES

Matthieu Peyrègne :

https://www.confeconcerts.com/

Chef d’orchestre et chanteur, Matthieu Peyrègne s’est spécialisé dans la musique ancienne qu’il pratique de par le monde en tant que soliste ou choriste avec les ensembles les plus spécialistes en la matière : Les Arts Florissants (W.Christie), Les Talents Lyriques (C.Rousset), Doulce Mémoire (D.Raisin Dadre), Consonnances (F.Bazola), Vox Luminis (L.Meunier), Correspondances (S.Daucé) et dirige régulièrement l’Ensemble Baroque de Monaco.


André Peyrègne :

Critique musical, chef d’orchestre, directeur du conservatoire de Nice pendant 35 ans, André Peyrègne se produit en tant que conférencier et présentateur spécialisé de musique classique dans les plus prestigieux festivals et lieux de concerts francophones. Il intervient régulièrement dans les émissions spécialisées des radios nationales françaises (france musique, radio classique,…) et dans les journaux dédiés telle la Lettre du musicien.


L’Ensemble Baroque de Monaco :

Site : https://www.ensemblebaroquedemonaco.com/

Placé sous la direction de Matthieu Peyrègne, l’Ensemble Baroque de Monaco est un ensemble spécialisé dans la musique baroque, constitué exclusivement d’instrumentistes et chanteurs du métier. Créé en 2012, il a de nombreux concerts à son actif, et un enregistrement sorti en février 2019 consacré au dernier oratorio d’Alessandro Scarlatti « L’Assunzione della Beata Vergine » qui a obtenu, entre autres récompenses, 5 diapasons.


Le Duo Romanesca :

Duo Romanesca

site : https://duoromanesca.com/

Depuis leur rencontre en 2012, la mandoliniste Sabine MARZÉ et la guitariste Anne-Sophie LLORENS, dans une parfaite complicité et d’une même respiration, transportent leur auditoire dans un voyage musical hors du temps.

Elles viennent d’enregistrer leur premier disque “Couleurs d’Espagne” dont la sortie est prévue l’été 2019.


Marine Moletto :

Marine Moletto

Formée aux côtés de notre directrice artistique Sabine MARZÉ, Marine poursuit actuellement ses études musicales à l’Académie de Musique Prince Rainier III de Monaco. Fidèle au festival et à ses Masterclass, elle s’est perfectionnée auprès des plus grands mandolinistes, tels Nikolaj MARETZKI, Natalia KORSAK et participe à différents projets musicaux en France, sous la direction de Florentino CALVO et Vincent BEER-DEMANDER

Carlo Aonzo :

Site : https://www.carloaonzo.com/

Carlo Aonzo est un interprète de mandoline italien, de renommée mondiale, originaire de Savone – Italie – où il a grandi immergé dans la musique, puisque son domicile lui-même a abrité l’école de musique du « Circolo Mandolinistico G. Verdi ».


Diplômé avec mention du conservatoire de Padoue (1993), il a joué avec des orchestres prestigieux tels que l’Orchestre Philharmonique de La Scala à Milan (Italie), le Nashville Chamber Orchestra (États-Unis), le McGill Chamber Orchestra à Montréal (Canada), la Philharmonie de Saint-Pétersbourg (Russie), l’orchestre de chambre de Minsk (Biélorussie), le festival de musique Schleswig-Holstein (Allemagne).

Parmi ses nombreux prix figurent le premier prix du Concorso Internazionale “Pitzianti” de Venise (1993), notamment la mention spéciale “Vivaldi”, et le premier prix du concours de mandoline national de Walnut Valley à Winfield Kansas (1997).


L’intérêt profond de Carlo pour les activités de proximité axées sur son instrument est attesté par ses nombreuses collaborations avec des orchestres de mandolines du monde entier, notamment New York, Seattle, Portland, Providence, Pittsburgh, Baltimore, Philadelphie, Denver, Milwaukee, Atlanta, Montréal, Milan, Gênes , Lugano, Kochi, Nagoya, Osaka, Sendai, Wuppertal, Berlin, Londres, Saint-Pétersbourg.

Il est souvent invité en tant que directeur musical et professeur invité par les plus importantes institutions internationales de mandoline, à savoir la CMSA (Société américaine de la mandoline), FAME (Fédération de l’ensemble australolinien de mandoline), EGMA (Association européenne de guitare et de mandoline), et appelé à juger des concours de musique: Festival de guitare de Saigon (Vietnam), concours de mandoline Osaka (Japon), concours de Yasuo-Kuwahara à Schweinfurt (Allemagne), Concorso Internazionale per Mandolino Solo à Modène (Italie).


Il enseigne lors de séminaires et d’ateliers dans le monde entier. Depuis 2000, il dirige l’atelier annuel Manhattan Mandolin à New York (depuis 2017 à Milwaukee). En 2006, il a fondé l’International Italian Mandolin Accademia qu’il dirige toujours avec succès et qu’il développe constamment avec de nouvelles activités et de nouveaux stages (www.accademiamandolino.com ).


En 2001, avec son «orchestre a Pizzico Ligure», il se produisit au Vatican pour le pape Jean Paul II. Il a ensuite formé l’ensemble international Accademia’s Orchestra avec lequel il a effectué une tournée aux États-Unis pour la sortie de l’album «Mandolin Images» en 2011.


Ses enregistrements reflètent ses intérêts et ses compétences concernant tous les aspects du répertoire de la mandoline: des œuvres originales pour mandoline de Paganini («Intégrale pour Amandorlino e Chitarra Francese») aux virtuoses italiennes à cordes du début du siècle («Serenata»). avec Beppe Gambetta et «Traversata» avec le gourou de la mandoline américaine David Grisman).


En duo avec guitare classique, Carlo a produit les albums «Paganini» (René Izquierdo) et «Kaze» (Katsumi Nagaoka).

En 2016, avec le Trio Carlo Aonzo, il a publié l’album «A Mandolin Journey» sur le répertoire international des mandolines. Avec l’ensemble baroque «Il Falcone», il enregistre pour la première fois l’ensemble des concertos « quatre saisons de Vivaldi » sur une mandoline.


Pour Mel Bay, il a publié la vidéo de concert «Carlo Aonzo: Classical Mandolin Virtuoso» et la collection de livres et de CD «Chansons populaires pour mandoline de l’Italie du Nord et du Tessin»; pour Hal Leonard, il a publié les «Inventions à deux voix de Bach» et les «Solos de mandoline classiques».

En tant que chercheur, il a travaillé sur l’histoire de son instrument et a collaboré avec le New Grove Dictionary of Music and Musiciens. En outre, il a présenté des exposés sur l’iconographie de la mandoline dans des institutions renommées, notamment le Dartmouth College, l’Université St. John’s à New York, l’Université de Boston, le Conservatoire de la Nouvelle-Angleterre, le Conservatoire de musique du Wisconsin, le Vanderbilt College de Nashville, le Centre culturel italien de Vancouver, Bibliothèque Berio à Gênes et Musée national des instruments à Rome.

Il apparaît souvent dans des programmes de radio et de télévision nationaux et, en décembre 2018, il s’est produit au Carnegie Hall à New York.




Quintette Giuseppe Anedda :

Chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UCv7uM2ElyOusHgVmIZSk20A

Le Quintetto a Plettro « Giuseppe Anedda » – né en hommage au grand mandoliniste qui a consacré sa vie à la diffusion et à la réévaluation de la mandoline – , s’est imposé au cours des dix  dernières années  comme l’une des meilleures formations du genre à un niveau international.

Fidèle aux auspices d’Anedda, les membres de l’ensemble  solistes confirmés et professeurs ont – en collaboration avec les institutions musicales italiennes – accompagné le travail de protection d’un patrimoine culturel parmi les plus anciens et typiques tout en promouvant la composition de nouvelles oeuvres pour Mandoline. L’ensemble se produit à des concerts importants dans des salles prestigieuses en Italie et à l’étranger (Espagne, Portugal, Autriche, France, Allemagne et Japon). Il a aussi participé avec succès à des programmes de télévision et de radio en direkt sur Rai 3 et des rediffusions du concert  à la Cappella Paolina del Quirinale ont lieu régulièrement.

L’engagement du Quintette à faire figurer le nom de Giuseppe Anedda dans la toponymie de Cagliari a été déterminant. En 2011, la formation a publié le DVD « Live in Rome », un concert live enregistré à l’Oratorio del Gonfalone de Rome. À l’occasion des célébrations du centenaire de la naissance de Giuseppe Anedda en 2012,  la formation était le protagoniste d’une tournée italienne réussie dans les principales villes italiennes qui ont eu une importance significative dans la vie du Maître. Célébration d’ailleurs pour laquelle l’esnemble a reçu la médaille du Président de la République italienne. Actuellement  le Quintette Anedda s’emploie  à réaliser un CD – qui sera publié par Brilliant Classics – autour des plus célèbres ouvertures de Gioacchino Rossini (1792-1868) à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort.



.

Comments are closed.