2016

Leaflet Programme 2016

Sous réserve de modifications

Mercredi 20 juillet : 21h00,  Église St Pierre : concert d’ouverture.

 Portraits croisés autour de Francis Lai, Claude Bolling & Richard Galliano

 Musiciens :

Vincent Beer-Demander (mandoline / mandoloncelle)

Natalia Korsak (mandoline)

Sabine Marzé (mandoline / mandole)

Nikolaj Maretzki (mandole)

Patrick Barbato (contrebasse)

Anne-Sophie LLorens (guitare)

En présence de Claude Bolling, Richard Galliano et Francis Lai

Création d’une pièce de Galliano & de Lai.

Vendredi 22 juillet : 21h00, Église St Pierre

Ensemble Mare Duo (Annika et Fabian Hinsche – mandoline & guitare)

 

Samedi 23 juillet 21h00, Église St Pierre : Concert de clôture

Quintette à plectre Giuseppe Anedda (Italie)

Emanuele et Valdimiro BUZI, Emiliano PICCOLINI, Norberto GONCALVES DA CRUZ, Andrea PACE.

Et aussi :

Jeudi 21 juillet 2016, 18h00
rues du village : Concert promenade dans les ruelles et sur la place du village.
Artistes invités au Festival.

Vendredi 22 juillet 2016, 18h00
Concert place du village.
Quintette Giuseppe Anedda & Duo Romanesca

Samedi 23 juillet 2016: 17h30
Chapelle St Sébastien: concert des stagiaires.

Les artistes :

« Portraits croisés autour de Francis Lai, Claude Bolling et Richard Galliano »

Un programme inédit présentant des œuvres originales récemment composées par ces géants de la musique que sont Francis Lai, Claude Bolling et Richard Galliano. Le Festival International de Mandoline de Castellar rend hommage à ces accordéonistes et pianistes nés dans la région de Nice et propose aux côtés des créations très attendues, quelques adaptations pour mandoline des plus fameuses pages de ces grands compositeurs.

Richard Galliano

Richard Galliano

Richard Galliano

Après avoir étudié le piano et l’accordéon, dés l’âge de 4 ans, avec son père, l’accordéoniste et professeur, Lucien Galliano, il rentre au Conservatoire de Nice, dirigé alors par le célèbre organiste Pierre Cochereau, et suit les cours d’harmonie, de contrepoint et … de Trombone à coulisse (1er Prix en 1969). En 1975, il rencontre Claude Nougaro dès son arrivée à Paris. Richard Galliano sera son accordéoniste et chef d’orchestre jusqu’en 1983 et il lui composera des musiques pour des chansons comme Allée des brouillards, des voiliers, vie violence. En 1980, deuxième rencontre importante avec Astor Piazzolla qui lui conseillera d’inventer le NEW MUSETTE Français à l’image de son NEW TANGO Argentin. Il collabore également avec une myriade d’artistes et acquiert une réputation mondiale unique. Au-delà il compose de nombreuses œuvres et en particulier une œuvre qui sera créée lors du FIMAC.

Claude Bolling

Claude Bolling

Claude Bolling

Pianiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre, né à Cannes en 1930, il est sans doute  l’un des musiciens français les plus réputés dans le monde, dans les domaines allant du jazz à la variété et à la musique de film. L’expérience professionnelle et ses succès confèrent à Claude Bolling une autorité incontestée parmi ses collègues musiciens, lui permettant de travailler avec les plus grands noms de la profession, toutes musiques confondues : Jean-Pierre Rampal, Alexandre Lagoya, Pinchas Zukerman, Maurice André, Yo Yo Ma, l’English Chamber Orchestra, Patrice et Renaud Fontanarosa, Marielle Nordmann, Guy Touvron, Éric Franceries (qui s’est produit au FIMAC en 2014).

 Francis Lai

Francis Lai

Francis Lai

Né à Nice en 1932, très tôt passionné de musique, Francis Lai fait ses premières gammes dans les orchestres de sa région. A Marseille il découvre le jazz, rencontre Claude Goaty, chanteuse populaire dans les années 50, la suit à Paris, découvre Montmartre et s’y installe. C’est dans ce lieu foisonnant d’idées et de mouvements artistiques divers qu’il rencontre les hommes et les femmes avec lesquels s’élaboreront les œuvres de demain. La Taverne d’Attilo, place du Tertre, abrite notamment le talentueux et singulier Bernard Dimey avec lequel Francis Lai composera sa première chanson bientôt suivie d’une centaine d’autres. Après un passage dans l’orchestre de Michel Magne, il devient l’accompagnateur d’ Édith Piaf mais également l’un de ses compositeurs. Puis c’est la rencontre avec Pierre Barouh qui lui présente Claude Lelouch. Un Homme et Une Femme marquera les débuts de Francis Lai dans le domaine de la composition pour le cinéma. Francis Lai écrit la musique de plus de 100 films et signe plus de 600 chansons.

Cette soirée exceptionnelle, qui ouvrira la 8ième édition du FIMAC, est à l’initiative du mandoliniste, compositeur et arrangeur Vincent Beer-Demander, qui est à présent un habitué du Festival, puisqu’il viendra pour la quatrième fois à Castellar. Il a réuni autour de lui nos parrains Natalia Korsak et Nikolaj Maretzki, notre directrice artistique Sabine Marzé, la guitariste Anne-Sophie Llorens et le contrebassiste Patrick Barbato (de l’OPMC). Ce concert rendra hommage à ces trois grands compositeurs, en proposant à la fois des transcriptions pour mandolines de leurs plus belles pages mais aussi des œuvres inédites et la création mondiale d’une pièce de Richard Galliano, dédiée à Vincent BeerDemander.

Vincent Beer-Demander

Vincent Beer-Demander 18juill2015

Vincent Beer-Demander

Né en 1982, Vincent Beer-Demander a rapidement accumulé diplômes et récompenses dans de prestigieux conservatoires de France et d’Italie. Il est lauréat de plusieurs concours internationaux dont G.Sartori, R.Calace et Logrono Rioja. Dédicataire des concertos pour mandoline de Vladimir Cosma et Claude Bolling, il participe aussi bien en soliste qu’en musique de chambre à plus d’une centaine de créations d’œuvres de Markeas, Moultaka, Rossé, Bosseur, Hadad, Martin, Festou, Eychenne… Compositeur aux multiples facettes, publié aux éditions d’Oz (Canada), Mundoplectro (Espagne) et Trekel (Allemagne), sa discographie importante est le reflet de son éclectisme musical. Il enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional et à l’Académie de Mandoline de Marseille.

Les Parrains du Festival :

Natalia KORSAK

Natalia Korsak

Natalia Korsak

est de ces personnages qui impressionnent dès la première rencontre tant on les sent habités par leur art. Elle rayonne du charme subtil et romantique de ses origines slaves. Vouée à la musique depuis sa petite enfance, Natalia Korsak a accumulé un nombre considérable de récompenses dans les concours internationaux et enseigne désormais la mandoline et la domra à l’Académie d’État à Minsk. Sa virtuosité élégante et aérienne emmène son auditoire vers des émotions raffinées et rares.

 

 

 

Nikolaj MARETZKI

Nikolaj Maretzki

Nikolaj Maretzki

est actuellement directeur des spectacles et tournées de l’Orchestre Philharmonique de l’État biélorusse avec lequel il se produit dans le monde entier des USA au Japon en passant par les principaux pays d’Europe. C’est l’un des maîtres des instruments à plectre les plus recherchés au monde. Il a participé à de nombreuses créations d’œuvres pour ces instruments. Avec un quatuor de mandolines et l’Orchestre National Lituanien, il a joué Roméo et Juliette de Prokofiev sous la direction de Rostropovitch. Il met son immense talent au service d’un jeu puissant exploitant à merveille les possibilités insoupçonnées de la mandoline.

La Directrice artistique :

Sabine MARZÉ

Sabine Marzé

Sabine Marzé

est la directrice artistique du Festival mais également l’une de ses artistes clés. C’est autour de son talent, reconnu notamment par le premier prix du Concours International de mandoline solo d’Osaka en 2007 que se rassemblent les artistes de renom qui viennent faire du Festival de Castellar un des hauts lieux mondiaux de la mandoline classique. Elle débute ses études de mandoline à l’Académie de Musique Prince Rainier III de Monaco et au Conservatoire de Nice qu’elle complète par des diplômes de pédagogie au Cefedem d’Aubagne. Au fil de ses études, elle se perfectionne auprès de grands maîtres comme Gertrud Weyhofen, Caterina Lichtenberg et Nikolaj Maretzki. En tant qu’interprète, elle est régulièrement invitée des orchestres philharmoniques de Nice et de Monte-Carlo pour des programmes où la mandoline est particulièrement mise en valeur mais aussi avec l’orchestre de chambre des Cévennes avec lequel elle interprète les concertos du grand répertoire pour mandoline : Vivaldi, Hummel, Calace…. Très engagée dans la musique de chambre, Sabine fonde le Duo Romanesca avec la guitariste Anne-Sophie Llorens, avec lequel elle entraîne le public dans un voyage musical au travers de toutes les époques et dans des styles différents. Autre projet majeur, l’ensemble Ton’Art qui, avec ses amis biélorusses Natalia Korsak et Nikolaj Maretzki, explore et réinvente les œuvres du grand répertoire (Brahms, Schubert, Dvorak, Prokofiev…) et s’aventure jusqu’au spectacle musical, par exemple en 2015, la création de Une chose de Schubert, où se croisent la musique, la littérature et l’art vidéo. Depuis 2003, elle est professeur au Conservatoire départemental de musique des Alpes Maritimes pour transmettre sa passion pour la mandoline et la formation musicale.

Anne-Sophie Llorens

Anne-Sophie LLorens

Anne-Sophie LLorens

Premier Prix du CNR de Nice puis du CNSM de Paris, AnneSophie LLorens poursuit ses études aux États-Unis à l’université de Yale et à l’université John Hopkins d’où elle obtient un Master de musicologie et d’interprétation.
Elle enseigne actuellement au Conservatoire de Nice et joue régulièrement en Duo avec Sabine Marzé (Duo Romanesca).

Patrick Barbato

Patrick Barbato

Patrick Barbato

Né  à Nice, il commence ses études musicales dès l´âge de 5 ans. Après son diplôme au CNR de Nice, il entre au CNSM de Paris où il obtient un premier prix de Contrebasse. À l´École Normale de Musique de Paris il obtient un diplôme de direction d´orchestre dans la classe de Pierre Dervaux. il est engagé comme contrebasse-solo dans l´Orchestre National du Capitole de Toulouse, poste qu´il occupe de 1978 à 1992: En 1992 il rejoint l´Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Passionné de Musique de chambre, il fonde en 2010 le Quintette à cordes Archetis. Il est ailleurs membre de plusieurs groupes de Jazz et s´intéresse particulièrement à l´orchestration et à l´arrangement.

Le « Mare Duo »

Mare Duo

Mare Duo

Le Mare Duo est composé de Annika et Fabian Hinsche, deux musiciens allemands qui connaissent un grand succès chacun dans sa spécialité musicale respective. Ils ont reçu de multiples récompenses comme solistes et chambristes lors de concours internationaux dans toute l’Europe. Ils professent tous les deux dans les écoles supérieures de musique et de danse de Cologne et de Wuppertal. Ils ont reçu une bourse d’étude de la prestigieuse association « Yehudi Menuhin-Live Music Now » qui a pour vocation d’apporter la musique en tout lieu (hôpitaux, prisons, écoles….) et sont également lauréats du Torneo Internationale di Musica à Rome. Ils se produisent régulièrement en duo depuis 2004 et se sont construit une réputation internationale en Europe (Davos, Innvier, en Autriche) aux États-Unis (Dartmouth College, Berkley, Boston …) mais aussi au Japon ou en Amérique du sud. Ils sont dédicataires d’un grand nombre de compositeurs et ont enregistré soit en solistes, soit en duo, pour des labels prestigieux. Ils sont fréquemment invités dans les grandes émissions culturelles de la radio et télévision allemandes.

Le Quintette à Plectre Giuseppe Anedda

Quintette Anedda

Quintette Anedda

Le Quintette à Plectre Giuseppe Anedda s’est constitué en hommage au grand artiste italien Giuseppe Anedda qui a consacré sa vie artistique à la diffusion et à la reconnaissance de la mandoline classique. Ce virtuose a joué un rôle central dans ce mouvement pour replacer l’instrument à sa place dans les salles de concerts en le libérant de sa réputation d’instrument mineur voué pour toujours à la musique populaire et folklorique. Ses recherches dans les musées et bibliothèques à travers l’Europe de manuscrits originaux et de transcriptions pour mandoline de compositeurs aussi célèbres que Vivaldi, Pergolese et Beethoven ont joué un rôle fondamental pour libérer la mandoline de la gangue dans laquelle elle végétait. C’est grâce à ce travail que la mandoline est maintenant étudiée dans les meilleurs conservatoires et peut envisager un brillant futur notamment grâce à des répertoires régénérés par des compositeurs contemporains. Les membres du quintette sont tous des musiciens de concert confirmés jouant dans les orchestres de la Scala de Milan, de la Fenice de Venise et du Théâtre Massimo de Palerme. Certains ont suivi l’enseignement de la soliste Dorina Frati reconnue dans le monde entier. Tout en perpétuant la grande tradition de l’école italienne ils font la promotion de nombreuses œuvres contemporaines. Le quintette s’est formé autour des frères Emanuele et Valdimiro Buzi, petit-fils de Giuseppe Anedda.

Comments are closed.