Castellar

castellarCe village de près de 1.000 habitants peut s’enorgueillir de connaître ses racines depuis le néolithique comme en atteste une présence humaine d´agriculteurs et éleveurs dans l’abri de Pendimoun au pied de la montagne qui domine Castellar. Son histoire est liée à la famille de Vintimille dont l’un des comtes, Guillaume-Pierre, épousa Eudoxie de Lascaris en 1261 après la 4ème croisade et en prit le nom car elle était la fille d’un empereur byzantin, ce qui conférait aux Vintimille un titre impérial. Malgré son rattachement à la Maison de Savoie, Castellar gardera de ces origines une grande indépendance de comportement qui se retrouve encore aujourd’hui. C’est un village qui n’a cédé ni au tourisme ravageur, ni aux clinquants attraits de Menton et Monaco tout proches dont il n’est pas le dortoir. Ainsi, le village est l’un des plus authentiques de la Côte d’Azur. Parfaitement situé sur une colline promontoire, il domine un paysage exceptionnel s’ouvrant sur la baie de Menton. Lorsqu’on est à Castellar, quelques instants seulement suffisent pour se laisser envelopper par les senteurs d’une nature ailleurs oubliée. C’est dans cet écrin que l’on trouve l’Église Saint-Pierre qui date de la fin du XVème et qui a été remaniée au fil des outrages du temps pour se présenter maintenant dans l’élégance de la simplicité. C’est là que se déroulent les « grands concerts » du Festival. Les artistes s’y plaisent car l’acoustique y est optimale. Castellar est aussi truffé de petites chapelles, toutes aussi charmantes les unes que les autres, que la municipalité a entrepris de rénover. La bonne idée, c’est de venir passer la journée, un jour de Festival et de faire quelques pas alentour avant le concert. Les plus aventureux déjeuneront en pleine montagne à la Ferme Saint-Bernard  (le patron viendra les chercher et les raccompagnera au village) ; ceux qui souhaiteront simplement profiter de la fraicheur des ruelles s’arrêteront à l’heure du repas au Menestrel, au Palais Lascaris, ou au bar-restaurant de la place de la mairie pour gouter aux plats locaux: barbajuan, tourte aux blettes, condillon, lapin aux herbes, etc…

Comments are closed.